Travel in Happiness

Le carnet de Voyage de T&L

Par

Nouvelle page sur le site !

Nous avons mis en ligne une nouvelle page accessible par le menu de notre blog ! Il s’agit de la page « F.A.Q. ».

Vous y trouverez normalement toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous poser sur notre parcours. N’hésitez pas à nous en poser d’autres si tout n’est pas clair pour vous !

Par

Bonne fête à toutes les mamans !

Bonne fête à toutes les mamans et aux nôtres en particulier !

Mais c’est aussi valable pour les mamans bisons que nous avons croisé hier dans le Parc National de Yellowstone ! 🙂

Une maman et son tout jeune veau (ils naissent normalement en avril-mai) se promène tranquillement sur les routes du parc de Yellowstone

Une scène plutôt insolite que nous avons vécu hier : une maman bison et son jeune veau circulant tranquillement sur les routes du Parc de Yellowstone, provoquant quelques embouteillages…

 

Par

Aloha !!!

En attendant la suite des articles, une première photo pour vous faire envie  🙂

Couché de soleil sur la plage de Waikiki

Couché de soleil sur la plage de Waikiki

C’est aussi beau en vrai que sur la photo !

Par

Road Trip – Jour 12 : Séquoia National Park, Santa Cruz

Mercredi 14 Mai (oui on a quelques jours de retard… 🙂 ). Pour notre 12ème et avant dernier jour de Road Trip, nous avons pris la route pour le Sequoia National Park. Il se situe au sud de Yosemite et est connu pour être le refuge de nombreux sequoias géants. Il s’agit des plus grands et gros arbres au monde.

L'entrée du parc

L’entrée du parc

Nous avons choisit un chemin de randonnée qui nous emmenait au pied d’un des séquoias les plus connus : Le Général Sherman. Ce n’est ni le plus grand ni le plus large, mais il s’agit pourtant de « l’être vivant » le plus volumineux au monde. Il mesure 84 mètres de haut et 31 mètres de circonférence et il serait âgé de plus de 2200 ans ! Autre petit chiffre : sa première grosse branche se situe à près de 40 mètres du sol, soit déjà bien plus haut que n’importe quel autre arbre.

Le General Sherman n'est pas très impressionnant en vrai !

Le General Sherman n’est pas très impressionnant en vrai !

Ah pardon, on s'est trompés d'arbre ! Soyez attentif, il y a quelqu'un en bas à droite !

Ah pardon, on s’est trompés d’arbre ! Soyez attentif, il y a quelqu’un en bas à droite !

Aujourd’hui encore, son tronc continue de s’élargir chaque année mais le sommet de l’arbre est mort et il ne grandira donc plus.

Le tronc d'un sequoia vieux de plus de 2200 ans lorsqu'il a été coupé

Le tronc d’un sequoia vieux de plus de 2200 ans lorsqu’il a été coupé

Ce parc contient quelques uns des plus gros spécimens de Sequoia. Il est possible de s’y promener très facilement (tous les chemins sont accessibles pour les personnes en fauteuil roulant) tout en apprenant plein de choses sur ces arbres, notamment pourquoi ils deviennent aussi gros et vivent aussi longtemps.

On voit bien le détail des cercles de croissance et des cicatrices laissées par les incendies

On voit bien le détail des cercles de croissance et les cicatrices laissées par les incendies

En résumé : c’est un arbre donc l’écorce très spéciale résiste aux insectes et aux rongeurs. En plus de cela, l’arbre est capable de résister aux nombreux feux de forêt car ses branches les plus basses sont… très hautes. D’ailleurs, les incendies sont même essentiel à la survie du sequoia : en détruisant les petits arbres qui l’entourent, les flammes font de la place et le sequoia peut étendre ses racines pour aller s’alimenter plus loin.
Nous avons marché en tout environ deux heures dans une forêt où l’on se sentait vraiment tout petits…

Ils sont nombreux et très reconnaissables !

Ils sont nombreux et très reconnaissables !

Au retour de notre ballade, nous avons repris la route en direction de la ville de Santa Cruz. Le chemin fut long (environ 5 heures) et surtout très chaud ! Pour la première fois, nous passions la barre symbolique des 100°F avec un record à 101°F, soit plus de 38°C ! Autant vous dire que la clim de la voiture a bien servi !

Il faisait plutôt chaud !

Il faisait plutôt chaud !

Tout le long du trajet, nous avons pu voir des paysages encore différents : des petits villages, des montagnes, des grandes fermes, des cultures d’arbre fruitiers (oranges, citrons), des lacs… ici, les paysages se suivent et ne se ressemblent pas !

Santa Cruz est une petite ville de Californie située au bord de l’océan. La ville est entourée de montagne qui sont propices à la viticulture. C’est pour cette raison qu’à notre arrivée nous sommes aller nous rafraichir dans un bar à dégustation de vins !

Nous voulions absolument gouter des vins de Californie. Notre première envie était d’aller visiter la Napa Valley, une des régions les plus connues pour ses vins, mais nous avons modifié notre parcours pour ne pas faire des étapes trop longues et il a fallu trouver quelque chose de plus proche de nous. Santa Cruz était un très bon second choix : la région de « Santa Cruz Mountains » est le berceau de plus de 70 exploitations viticoles qui y produisent des vins tels que des chardonnay, zinfandel, cabernet sauvignon ou pinot noir.

Pour notre dégustation nous nous sommes rendus dans la boutique en centre-ville d’un producteur local. Au programme une dégustation de 7 vins : 5 blancs et 2 rouges. Et on a eu le droit a un rouge supplémentaire en « cadeau » soit 8 vins pour 8€. Bon, on va tuer le suspens tout de suite : on a pas vraiment aimé. La plupart des vins étaient très fruités. Voir trop. On se retrouvait avec des saveur d’ananas ou de noix de coco mélangées à du vin. On avait l’impression de boire du Malibu plutôt que du vin. Pour certains, les parfums étaient moins prononcés et c’était du coup plus agréable.

Une partie des vins que nous avons dégusté

Une partie des vins que nous avons dégusté

Bon, je ne pense pas que tous les vins californiens soient comme ceux que nous avons gouté. Je pense que ça doit plus être une spécialité du producteur et ça doit avoir du succès ici, car les commentaires que nous avions trouvé sur cet endroit étaient tous très élogieux… D’ailleurs, hormis le vin que nous n’avons pas tellement aimé, le reste était plutôt sympa et les biscuits apéro pour accompagner les vins étaient délicieux.

Après ça, arrivée à l’hôtel avec le crâne qui commençait à chauffer un peu. Juste le temps de faire les courses pour le soir et dodo pour la dernière fois du Road Trip. La fin des aventures (et l’arrivée à Honolulu) très vite !

La suite de la journée :

La route de Visalia jusqu'au parc est également très jolie

La route de Visalia jusqu’au parc est également très jolie

Par

Road Trip – Jour 11 : Retour à Vegas

Mardi 13 Mai. Après avoir profité d’une bonne grasse matinée (pour une fois que notre planning nous le permet, on en profite !), nous sommes de nouveau allés visiter Las Vegas.
Nous avons essayé de voir ce que nous n’avions pas vu la dernière fois, notamment les énormes centres commerciaux à l’intérieur des prestigieux hôtels.

Le centre commercial "The Forum Shop" rattaché au Caesars Palace

Le centre commercial « The Forum Shop » rattaché au Caesars Palace

Nous sommes également retournés du côté du « coin italien » (où nous étions déjà passés tard le soir) pour voir à quoi ressemblait en fonctionnement la réplique des gondoles de Venise. Et bien cette attraction est à l’image du « strip » (le centre où il y a tous les grands hôtels) : artificiel ! Vous faites le tour d’un petit bassin d’eau, vous passez sous un pont et c’est fini. Le tour ne doit pas durer plus de 5 minutes ! On a regardé les gens faire en se demandant quel plaisir ils avaient à faire ça… Mais bon, il en faut pour tous les goûts !

Les gondoles de presque Venise : Vous passez sous le pont à droite, faites demi-tour et c'est terminé !

Les gondoles de presque Venise : Vous passez sous le pont à droite, faites demi-tour et c’est terminé !

Cette ville est vraiment très étrange : Elle est attirante, même si ce n’est qu’un immense décor de cinéma assez mal fait. Les attractions n’ont aucun intérêt, mais on les regarde avec plaisir. Les casinos sont de vrais labyrinthes où tout est fait pour vous faire dépenser des sous, mais c’est toujours amusant de rentrer à l’intérieur et de regarder les gens s’agiter… Bref, on aime ses défauts. Ce n’est pas nécessaire d’y rester très longtemps mais il ne faut absolument pas rater ça non plus !

Pour le reste nous avons roulé, roulé et encore roulé. Ça a duré tout le reste de la journée (ou plutôt de la soirée car nous avons roulé de 17H à 23H) en passant par des endroits plus désertiques que jamais.

Le couché de soleil qui nous a accompagné pendant que nous roulions faisait partie de ces petits moments anecdotiques qui sont de vrais plaisirs à vivre.

Oui le pare-brise est un peu sale, mais c'est beau non ?

Oui le pare-brise est un peu sale, mais c’est beau non ?

Nous sommes arrivés à Visalia et avons donc retrouvé la Californie et un peu plus de civilisation !

Bon comme il ne s’est passé grand chose d’autre dans notre journée, c’est le moment de vous présenter celle sans qui ce Road Trip n’aurait pas été possible : notre belle petite voiture !!!

Profitez-en, là elle était encore propre...

Profitez-en, là elle était encore propre…

... là déjà beaucoup moins !

… là déjà beaucoup moins !

Il s’agit d’une Chevrolet Malibu millésime 2014. Ça a l’air d’être une grosse voiture… et bien ça l’est ! Sauf qu’ici les voitures de cette catégorie sont un standard et il n’est pas rare d’être entouré de véhicules bien plus gros !
Lors de la réservation, nous avons choisi un véhicule de gamme moyenne car nous ne voulions pas dépenser trop d’argent mais nous voulions un minimum de confort au vu du nombre de kilomètres qui nous attendait.
Au moment de la récupérer, on nous a dit qu’il fallait en choisir une parmi toutes celles garées sur le parking de la catégorie « full size ».
Là nous avons été agréablement surpris : toutes les voitures étaient plus classes les unes que les autres ! On ne s’attendait vraiment pas à ce genre de modèles !
Après avoir essayé de s’installer dans plusieurs d’entre elles et hésité entre deux, nous avons choisi la plus américaine !

Elle fait sa belle devant de jolis canyons

Elle fait sa belle devant de jolis canyons

Au menu : intérieur cuir, régulateur de vitesse (il a vraiment été TRÈS utile pendant tout le voyage), sièges chauffants (eux aussi ont bien servi)… bref le luxe pour nous, mais pas pour les loueurs américains. En plus on était super bien installés (même si après quelques milliers de kilomètres, on trouvait  les sièges beaucoup moins confortables) !

Elle a fini "un peu" sale, mais elle a eu le droit à une petite douche !

Elle a fini « un peu » sale, mais elle a eu le droit à une petite douche !

Sinon, en deux jours nous avons radicalement changé de température : 0°C dans le Grand Canyon, à plus de 32°C à Las Vegas ! Et mine de rien, ces changements sont assez usants, mais pas de rhumes au programme ! On tient bon !

Le reste de la journée en images :